Salomé
 
Signification:

Salomé vient de l'hébreu « Shalom », qui signifie « paix » ou "pacifique, calme".

Fréquence:

Ce prénom est porté par environ 17 000 personnes en France. il figure dans le top 100 français aujourd'hui. 

Fête:

Le 22 octobre et le 3 août pour les églises d'Orient.


Caractérologie:


Réceptivité, diplomatie, sociabilité, loyauté, caractère.

Votre prénom est un prénom rationnel par excellence. Il est doué d'un grand discernement, d'un esprit d'analyse pénétrant, parfois même poussé jusqu'à l'exagération, et il refuse de se laisser abuser par les apparences. Mais en contrepartie, on voit apparaître la peur de l'inconnu, la difficulté à faire confiance à la vie, d'où parfois un profond pessimisme.

Vous avez constamment besoin d'être sécurisée. Vous appréhendez tout ce qui vous déstabiliserait, et nourrissez parfois un profond complexe d'infériorité. Vous avez donc intérêt à accroître votre confiance en vous-même et en la vie. Vous vous trouveriez bien de pratiquer assidûment un sport de compétition, qui vous ferait éprouver la joie de la victoire.

Par crainte de l'imprévu, vous avez souvent tendance à vous corseter d'habitudes sécurisantes, de règles strictes. L'application systématique d'une méthode, la référence à un règlement vous donnent l'impression d'avancer à coup plus sûr. Mais il ne faut pas que cette tendance dégénère en routine, voire en manie, qui détruirait toute spontanéité. Il est donc dans votre intérêt d'apprendre à ajouter à la vie régulière une bonne dose de fantaisie, qui évite l'encroûtement dans la monotonie et, finalement, la stérilité. Faute de cette précaution, vous risqueriez de durs retours de bâton. En effet, dans une existence trop bien réglée, il peut y avoir un retournement soudain. C'est le cas de l'épouse discrète, qui va jeter son bonnet par-dessus les moulins.

On vous dit modeste, effacée. Mais il ne s'agit là que d'une apparence. En réalité, vous avez la faculté de vous confondre avec le personnage que vous incarnez. Vous y parvenez en cherchant à faire sincèrement de votre mieux pour éviter les reproches peut-être, mais surtout pour vous sentir au fond de vous-même digne de la considération à laquelle vous aspirez.

Vous ne vous sentez vraiment bien que chez vous, dans l'environnement sécurisant et confortable qui vous est familier. C'est dire que vous êtes une casanière de premier ordre ; les voyages et les aventures, en effet, ne vous tentent guère.

Vous êtes en général douce et affable : l'agressivité et la colère ne sont pas dans vos habitudes. Ce que certains apprécient le plus chez vous, c'est votre discrétion totale.

Vous attachez une très grande importance à l'amitié et entendez l'honorer à la perfection. Vos amis peuvent toujours compter sur vous, dans la prospérité comme dans l'adversité. Parfois vous préférez les amis que vous avez choisis, à votre propre parenté qui vous a été imposée par la nature.

Autre:

Veuve d'Alexandre Jannée, Salomé prit la régence du royaume d'Israël en 76 av. J.-C. Usant de fermeté et de diplomatie, elle évita les guerres et offrit à son peuple plusieurs décennies de prospérité.

Un demi-siècle plus tard, Salomé, la fille d'Hérodiade, se rendit encore plus célèbre. La jeune princesse dansa si bien devant Hérode Antipas qu'il lui offrit d'exaucer n'importe lequel de ses voeux. À l'instigation de sa mère, elle demanda la tête de Jean-Baptiste, laquelle lui fut livrée sur un plateau. Cette scène fut immortalisée par Titien, le Caravage et de nombreux peintres. Salomé, fille d'Hérodiade et de son premier époux Hérode Philippe, épousea son oncle Aristobule III, tétrarque de l'Iturée, puis le roi de la Petite Arménie, qui lui donna trois garçons. Décédée en 72, elle devait être très jeune au moment de la décapitation de Jean Baptiste.
Les historiens estiment qu'il semble improbable qu'une princesse ait pu danser seule devant un banquet d'hommes. Les usages de la cour de Galilée devaient proscrire de telles pratiques. Renan affirmera, dans sa Vie de Jésus, que la danse avait un caractère "qu'on ne considère pas en Syrie comme messéante à une personne distinguée".
Le mythe de Salomé semble être l'oeuvre des Pères et des Docteurs de l'Eglise qui mettaient ainsi en garde les croyants contre les effets pervers de la danse et de la séduction féminine. Salomé devaient, à leurs yeux, apparaître impudique, cruelle et lascive. Saint Ambroise, l'un des grands moralistes chrétiens du IVème siècle, précisera que la danse dévoilait "les parties de son corps que les moeurs apprennent à cacher".
Les auteurs germaniques enrichiront le mythe, au XIXème siècle, de l'amour de Salomé pour Jean-Baptiste et du scandaleux baiser à la tête coupée. Oscar Wilde inventera ensuite l'expression de la Danse des sept voiles.

- Salomé est une des femmes au pied de la croix dans l'Évangile de Marc 15, 40. Certains exégètes l'identifient avec l'épouse de Zébédée et mère des apôtres Jacques et Jean en Matthieu 27, 56. D'autres pensent que c'est une femme différente, une vierge accompagnant Marie de Magdala. Elle est fêtée localement le 22 octobre, et le 3 août pour les églises d'Orient.
- Sainte Salomé mère des Macchabées, épouse de Mattathias et martyre avec ses fils en 166 avant J.-C.. Elle est fêtée avec ses fils le 1er août.

Et aussi:

- Salomé est une commune française, située dans le département du Nord (59) et la région Nord-Pas-de-Calais.



Au carrefour d’un réseau fluvial et routier, à la limite de l’ex-bassin houiller du Pas-de-Calais, et desservie par le canal d’Aire-à-La Bassée qui la relie au canal à grand gabarit Valenciennes-Dunkerque, le village possède les atouts d’une économie dynamique et accueille de nombreuses entreprises.
La proximité d'une ancienne place forte portant ce nom et à laquelle elle fut reliée par un canal au XIIIe siècle, valut à cette commune, citée dès 984, son nom actuel. La rue du Millénaire fut donc inaugurée en 1984.
Maintes fois envahi du fait de sa proximité avec la ville fortifiée de La Bassée, le village était, avant la Révolution, dissocié en fiefs et seigneuries dont certains ont conservé le nom. En 1918 la localité sortit ruinée des combats de la plaine de la Lys.

La gare de Salomé est une gare ferroviaire française de la ligne de Fives à Abbeville, située sur le territoire de la commune de Salomé.


- Aux États-Unis, Salome est un village d’Arizona, dans la Mc Mullen Valley.

- Sainte-Marie-Salomé est une municipalité de paroisse dans la municipalité régionale de comté de Montcalm au Québec, située dans la région administrative de Lanaudière.
Cette localité est nommée en l'honneur de Salomé la Myrophore. Le gentilé des habitants de Sainte-Marie-Salomé est les Saloméens et Saloméennes.

La fondation de Sainte-Marie-Salomé remonte à 1888, lorsque la municipalité fut créée à même le territoire de Saint-Jacques. Le territoire est peuplé depuis 1767 par des victimes de la Déportation des Acadiens de 1755. En effet, dès 1767, des concessions furent distribuées à 25 chefs de famille acadienne en un lieu maintenant connu sous l'appellation de ruisseau Vacher. Ils durent conquérir l'espace nécessaire à leur survie en faisant une trouée dans cette forêt de géants.

- Une salomé est une chaussure fermée et décolletée avec une ou plusieurs lanières qui retiennent le pied et passent dans un tirant perpendiculaire et central venant de l'empeigne.




 Les salomés classiques type pour enfants sont faites de cuir bleu ou brun, ont une mince lanière et un mince
 
 tirant formant un « T » et attachés par une boucle, une empeigne large et arrondie percée d'un motif de

 perforations, un talon bas, et une semelle extérieure en crêpe surpiquée à l'empeigne. Chez les garçons, les

 salomés sont traditionnellement portées avec chaussettes, culotte courte, et chemise.









- L'astéroïde (562) Salomé a été ainsi baptisé en référence au personnage biblique de Salomé, fille d'Hérode Antipas.

- Salome TMF est un outil de gestion de tests open source, développé par France Telecom R&D.

- Salome (logiciel) est aussi un logiciel open source multiplate-forme de CAO pour la modélisation mécanique et la Résistance des matériaux.

- Danse de Salomé, vitrail du XIIIe siècle, chapelle du déambulatoire de cathédrale de Bourges. 

- Plusieurs œuvres du peintre symboliste Gustave Moreau prenant pour thème la Salomé biblique, fille d'Hérodiade.


- Salomé est une tragédie d'Oscar Wilde dont la version originale de 1891 est en français. Une traduction en anglais a suivi trois ans plus tard. La pièce, en un acte, repose sur l'épisode biblique de Salomé, belle-fille du tétrarque de Galilée Hérode Antipas, qui, à la consternation de son beau-père, mais au grand plaisir de sa mère Hérodiade, demande qu'on lui apporte la tête de Iokanaan (Jean le Baptiste) sur un plateau d'argent comme récompense pour avoir exécuté la danse des sept voiles.


Ici, Maud Allan dans le rôle de Salomé.








- Salome, en français Salomé, est un opéra en un acte (op. 54) de Richard Strauss sur un livret de Hedwig Lachmann, tiré de la pièce de théâtre Salomé d'Oscar Wilde et créé le 9 décembre 1905 au Hofoper de Dresde.

Sur le conseil du poète viennois Anton Lindner, Strauss a commencé la composition en juillet 1903 et l'a terminée en août 1905 cependant qu'il travaille à la révision du Traité d'orchestration d'Hector Berlioz. Salomé a été créée au Hofoper de Dresde le 9 décembre 1905 sous la direction d'orchestre d'Ernst von Schuch avec Irene von Chavanne dans le rôle d'Herodias, Karel Burian dans celui d'Herode et Karl Perron (1858–1928) en tant que Jochanaan.La régie était assuré par Willi Wirk, la mise en scène par Emil Rieck (1852–1939), les costumes par Leonhard Fanto (1874–1958).. L’orchestration généreuse, dans laquelle interviennent orgue, harmonium et percussions, s’inscrit dans la ligne tracée par Wagner, autant que l’utilisation systématique du leitmotiv. Dès le début de l'œuvre (qui ne comporte pas de prologue, comme souvent chez Strauss), on baigne dans l'univers musical straussien, raffiné et puissant, sublimé par la science de l’orchestration. La Danse des sept voiles est la partie orchestrale la plus connue et la plus jouée. L'œuvre est composée dans une forme continue avec des touches de tonalité libre. Cent deux musiciens sont nécessaires pour l'exécuter. La première représentation suscita un tel scandale que la soprano Marie Wittich refusa d'abord d'interpréter le rôle, et se serait écriée : « Je ne vais pas chanter ça ! Je suis une femme honnête ! », et elle exigea au moins de se faire doubler pour la danse... qu'au bout du compte elle interpréta malgré tout elle-même.

- La Tragédie de Salomé, opus 50, est un drame muet en deux actes et sept tableaux, sur une musique de Florent Schmitt composée en 1907, d’après un poème de Robert d’Humières. Sa durée est d’environ une heure.
Schmitt en tira une suite symphonique en 1910, version de concert pour grand orchestre, avec voix de soprano ou hautbois, dont la durée fut réduite de moitié. De cette version, il en fit également une transcription pour piano.



La première audition du mimodrame eut lieu le 9 novembre 1907 au Théâtre des Arts à Paris, l’orchestre était dirigé par Désiré-Émile Inghelbrecht.
Distribution des rôles : Loïe Fuller, Salomé ; J. Zorelli, Hérodias, M. Gorde, Hérode, Lou van Tel, Jean-Baptiste. L'accueil du public et de la critique fut favorable. La version pour grand orchestre a quant à elle été créée aux Concerts Colonne le 8 janvier 1911 par Gabriel Pierné4. Elle est dédiée à Igor Stravinski. Une nouvelle fois, le public et de la critique accueillirent favorablement cette œuvre de Schmitt remaniée, qui eut même un écho supérieur à l'œuvre initiale5.

- Salomé  est un film américain muet réalisé par J. Gordon Edwards, sorti en 1918, avec dans le rôle de Salomé : Theda Bara. Il est aujourd'hui considéré comme perdu.




- Salomé est un film américain muet réalisé par Charles Bryant d'après la pièce d'Oscar Wilde, produit et interprété par Alla Nazimova, sorti en 1923.



 L'histoire: Hérode a emprisonné Jokaanan qui l'avait attaqué pour son mariage avec sa belle-sœur

 Hérodias. Cette dernière cherche un stratagème pour se venger du prophète, et songe à inclure sa 

 fille Salomé dans sa vengeance. Salomé, de son côté, est amoureuse de Jokaanan.







- Salomé (Salome) est un film américain réalisé par William Dieterle, sorti en 1953, avec Rita Hayworth et Stewart Granger.



L'histoire: Sous le règne de l'empereur Tibère, le prophète galiléen Jean le Baptiste prêche contre le roi Hérode Antipas et son épouse, ex-femme de son frère, la reine Hérodiade (Herodias, en anglais). Celle-ci souhaite la mort du prêcheur, mais Hérode craint de lui nuire en raison d'une prophétie. Arrive la belle princesse Salomé, fille d'Hérodiade. La convoitise naissante du roi pour sa belle-fille et nièce Salomé va être utilisée par Hérodiade pour faire plier le roi à ses désirs. Mais Salomé et son amant Claudius sont tout prêts de se convertir à la nouvelle religion (NdR : ceci ne correspond pas aux Écritures). Et la danse à son moment critique, s'avère avoir des implications inattendues...


- Les Amours de Salomé (Salome Where She Danced) est un film américain réalisé par Charles Lamont, avec Yvonne De Carlo et sorti en 1945. C'est un film atypique, où la danse tient un rôle principal et où les personnages sont allemands, américains du far ouest, chinois, russes et autrichiens.



L'histoire : Anna-Maria, dite Salomé, danseuse à Berlin au XIXe siècle devient espionne pour un aventurier américain (Jim Steed) par amour pour un prince autrichien. Démasquée par le Comte Erik Von Bohlen, un de ses admirateurs, elle part aux États-Unis, où elle dansera pour gagner sa vie et où elle trouvera le grand amour avec Cleve Bunt.

- "Salomé - The Seventh Veil" est un album de Xandria, un groupe allemand de metal symphonique à tendance gothic metal. 




Ce quatrième album de Xandria, inspiré du personnage biblique Salomé, a été enregistré de décembre 2006 à janvier 2007 à Principal Studios en Allemagne. Il est sorti en mai 2007. Cet album renoue avec leur premier CD Kill The Sun dans les influences et le style. Mika Tauriainen du groupe Entwine y a participé en contribuant à deux titres, et en particulier à Only For The Stars In Your Eyes, où il fait un véritable duo avec Lisa Middelhauve, la chanteuse du groupe.

- Salomé est la 5e chanson de Peter Doherty pour son album solo Grace/Wastlelands.

- Serge Gainsbourg cite Salomé dans la chanson Hôtel particulier de l'album concept Histoire de Melody Nelson.

- Le groupe de rock français Eiffel fait référence à Salomé dans le morceau Shalom sur l'album Tandoori.

- Le groupe de gothic metal italien Theatres des Vampires fait également référence à Salomé dans la chanson Black Madonna sur l'album Moonlight Waltz.

- Salomé est une chanson du groupe U2.

- La danse de Salomé est une chanson du groupe les Beautés Vulgaires (un groupe toulousain de musique basé sur le ska, le rock, le reggae et la chanson) dans l'album Zoo de nuit.

- Salomé est une chanson de Jean-Patrick Capdevielle.

Extrait:
Il pleuvait mais le vent de minuit a chanté pour Salomé
J'entends l'pauvre Oscar appeler St Jean Baptiste
Et lui demander si le temps qui passe existe
Sur le bord du puits quand l'autre à maudit
L'ombre en plein midi personne n'a compris

- Salomé est une chanson du groupe Louise Attaque extrait de l'album "A plus tard crocodile" .

- Salomé est chanson de Bernard Lavilliers.

Extrait:
Quand Salomé dort
Elle est protégée par la lemanja
Quand Salomé rêve
On dirait qu'elle entend des bossas-novas
Ses yeux noyés de terre de sienne
Et de berceuses vénitiennes
Ses yeux de sable volcanique
Ses yeux de fado nostalgique

- La Danse de Salomé, titre français d'un roman policier de Ruth Rendell (1965).



L'histoire: Patrick Selby serait mort d'un arrêt cardiaque. Rien d'étonnant à cela, un essaim de guêpes l'a criblé de piqûres et son cœur n'y a pas résisté. Mais dans cette chic banlieue anglaise où tout le monde se mêle de tout, les langues vont bon train... N'était-il pas sur le point de quitter sa femme, la belle et jalouse Tamsin ? Sa maîtresse Freda n'entretenait-elle pas des relations à la limite de l'inceste avec son frère jumeau ? Enfin Olivier, l'amant de Tamsin, n'avait-il pas mille bonnes raisons de vouloir se débarrasser de ce mari envahissant ? Le Dr Greenleaf qui a signé, sans se poser de questions, le permis d'inhumer, commence à douter sérieusement... 

- Salomé est un poème de Guillaume Apollinaire.

Il s'agit d'un poème intitulé salomé de Guillaume Apollinaire, paru pour la première fois dans le tome IV de Vers et Prose en décembre1905, puis en janvier-février 1906 avec l'Emigrant de Landor Road, les Cloches, Mai. Il fera partie ensuite du recueil Alcools, publié en 1913. salomé est un poème à la première personne dont l'énonciateur est salomé même. Il se décompose en cinq quatrains avec un tercet d'hexasyllabes qui s'accole au dernier quatrain. La majorité des vers est en alexandrins.

- Salome est un poème de Carol Ann Duffy (poétesse et universitaire contemporaine écossaise).
 
 
Personnalités: 

              Chanteuse

- Salomé (née Maria Rosa Marco le 21 juin 1939, à Barcelone, Espagne) est une chanteuse espagnole.



En 1969, elle représente l’Espagne avec la chanson Vivo Cantando au concours Eurovision de la chanson et obtient la première place en même temps que Lulu, Lenny Kuhr et Frida Boccara. La musique est composée par Maria José Cerato et les paroles sont de Aniano Alcalde.

- Salomé de Bahia est une chanteuse brésilienne ayant effectué la majeure partie de sa carrière en France. Ses titres les plus connus sont Theme of Rio, Outro lugar, Cada vez et Taj Mahal. Elle est connue pour avoir travaillé avec le DJ français Bob Sinclar durant plusieurs années.



Salomé de Bahia travaille depuis 1984 dans le cabaret parisien Chez Félix au sein de la troupe Brazil Tropical. C'est là où elle se fait repérer pour participer en 1995 au projet Brésil acid jazz Psycodelico de Reminiscence Quartet. En 1998, elle travaille avec le disc jockey Bob Sinclar sur la compilation Sun Sun. En 1999, ils décident de retravailler ensemble en enregistrant une reprise du titre "Another Star" de Stevie Wonder dans une version brésilienne nommée "Outro Lugar".

- Salomé Haller (née vers 1975 à Strasbourg) est une chanteuse d'opéras et d'oratorios française (soprano). Son frère Benoît Haller, également chanteur (ténor), est le fondateur et directeur musical de l'ensemble baroque La Chapelle Rhénane.



Originaire de Strasbourg, Salomé Haller a découvert, dès l'âge de 13 ans, le plaisir du chant. Elle intègre, en 1996, le CNSM de Paris où elle travaille avec Rachel Yakar puis avec Peggy Bouveret. Elle obtient, en juin 2000, son diplôme de chant avec les plus hautes distinctions. Elle a été invitée à chanter avec le Parlement de Musique, Il Seminario Musicale, les Talens Lyriques, la Grande Ecurie et la Chambre du Roy, l'Orchestre National de Lille, l'ensemble 2e2m, Concerto Köln... Sur scène, on a pu la voir à l'Opéra Comique, au Staatsoper de Berlin sous la direction de René Jacobs. Elle a interprété Fiordiligi de Cosi fan tutte sous la direction d'Olivier Dejours et Elvira dans Don Giovanni avec Jean-Claude Malgoire... Pratiquant la musique de chambre, elle se produit également en récital. De nombreux enregistrements jalonnent son parcours, en particulier le Te Deum de Charpentier dirigé par Martin Gester, Didon et Enée de Purcell sous la direction d'Hervé Niquet, Cresus de Keiser avec René Jacobs ou encore Persée de Lully avec Christophe Rousset. Son répertoire s'étend de la musique ancienne à la musique contemporaine, en passant par l'oratorio, l'opéra, le lied, la mélodie. Elle a été nommée Victoire de la Musique classique 2003.

                             Actrice

- Salomé Lelouch (née en juin 1983) est actrice, metteur en scène et productrice de théâtre.



Fille de Claude Lelouch et Évelyne Bouix, élevée par Pierre Arditi. Elle a commencé sa carrière d'actrice très jeune. Elle a joué notamment dans Quand j'avais cinq ans je m'ai tué et Hommes, femmes, mode d'emploi. Aujourd'hui elle co-dirige avec Benjamin Bellecour, le Ciné 13 Théâtre à Montmartre, et a mis en scène plusieurs spectacles.


- Salomé Jiménez, née 1980 à Saragosse, est une actrice espagnole.



Filmographie:

 11-11-11 (2011) : Sarah
 Tensión sexual no resuelta (2010) : Céleste
 El sobrino (2009) : Pibón Ucraniano
 L'Orfeo, Favola in musica in un prologo e cinque atti (2009)  
  (V)
 Hermanos & detectives (2008) (TV)
 En el lado de la vida (2008) : l'infirmière
 3:19 (2008) : Alexandra
 6 Pack (2005) (TV)
 Amne (2005)
 WC (2005) : l'anorexique
 Hospital Central (2004) (TV) : Cecilia
 Una de zombis (2003)
 Robando el rock and roll (2002)









                            Comtesse / Reine


- La comtesse Salomé von Berg-Schelklingen (en polonais Salomea z Bergu) est née vers 1099 à Donaukreis (Württemberg, Allemagne) et décédée le 27 juillet 1144 à ??czyca. Elle est la fille d’Henri von Berg dont le comté se trouve en Souabe.

- Salomé Alexandra est une reine de la dynastie hasmonéenne née en -140.  Salomé Alexandra est la femme d'Aristobule Ier jusqu'à la mort de celui-ci en -103. Elle libère ensuite de prison les trois frères d'Aristobule Ier et épouse l'un d’eux, Jonathan, appelé en grec Alexandre Jannée. Elle règne sur la Judée de -76 à -67 avant son fils Hyrcan II.

                            Politicienne

- Salomé Zourabichvili est une femme politique et diplomate ayant la double nationalité française et géorgienne.

Elle est née à Paris le 18 mars 1952 dans une famille d'émigrés géorgiens arrivée en France dans les années 1920. Elle est la petite-fille de Levan Zourabichvili, qui fut ministre du dernier gouvernement indépendant de Géorgie, avant l'ère soviétique. Elle est la cousine d'Hélène Carrère d'Encausse1, née Hélène Zourabichvili.
Elle a suivi les cours d'écoles prestigieuses en France, parmi lesquelles l'Institut d'études politiques de Paris, et commença un programme de master à l'université Columbia à New York au cours de l'année universitaire 1972-1973, suivant notamment des cours de Zbigniew Brzezinski.


En 1974, elle abandonne ses études pour rejoindre le ministère français des affaires étrangères, entamant une carrière diplomatique qui la mène notamment à Rome, aux Nations unies, à Bruxelles, à Washington. C'est en 1986 qu'elle se rend pour la première fois en Géorgie lors d'un bref congé, alors qu'elle travaille à l'ambassade de France à Washington.
de 1974 à 1977 : Troisième secrétaire de l'ambassade de France à Rome,
de 1977 à 1980 : Deuxième secrétaire à la mission permanente de la France auprès des Nations unies, (New York)
de 1980 à 1984 : Centre d'analyses, ministère des affaires étrangères, Paris
de 1984 à 1988 : Premier secrétaire de l'ambassade de France à Washington,
1988 à 1989 : Premier secrétaire auprès de la Conférence pour la sécurité et la coopération en Europe à Vienne (Autriche),
de 1989 à 1992 : Second conseiller à l'ambassade de France à Ndjamena (Tchad)
de 1992 à 1993 : Premier secrétaire à la mission permanente de la France auprès de l'OTAN à Bruxelles,
de 1993 à 1996 : Représentant permanent de la France auprès de l'Union de l'Europe occidentale à Bruxelles,
de 1996 à 1997 : Conseiller technique au cabinet du ministre des affaires étrangères à Paris,
de 1997 à 1998 : Inspecteur au ministère des affaires étrangères à Paris,
de 1998 à 2001 : Sous Directeur des affaires stratégiques, Direction des affaires stratégiques, de la sécurité et du désarmement au ministère des affaires étrangères à Paris,
de 2001 à 2003 : Directrice des affaires internationales et stratégiques au sein du Secrétariat général de la Défense Nationale pour le Premier ministre. Elle a également collaboré au bureau des Affaires stratégiques pour l’OTAN.
En 2003, elle fut nommée ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Géorgie.

                            Pédagogue


- Salomé de Gélieu, dite Mademoiselle de Gélieu, née le 17 avril 1742 aux Bayards et morte le 29 mars 1820 à Colombier, est une pédagogue suisse qui fut l'éducatrice de l'aristocratie européenne protestante, en particulier de la future reine Louise de Prusse.

Salomé de Gélieu, fille de pasteur, grandit aux Verrières. Elle ouvrit avec l'aide de ses sœurs Rose et Marie-Élisabeth en 1765 un pensionnat huppé, deux ans après la mort de leurs père, à Neuchâtel qui appartenait alors à la Prusse. Elle fut lectrice et gouvernante en Angleterre de 1768 à 1777, auprès de familles de la grande aristocratie, et éleva les filles du IVe duc de Malborough. Elle retourna ensuite à Neuchâtel, où sa sœur Esther s'occupait du pensionnat, et fut appelée en janvier 1785 à la Cour de Darmstadt pour assurer l'éducation des filles du duc de Mecklembourg-Strelitz, Charles, gouverneur du Hanovre (alors possession du roi d'Angleterre). Celles-ci étaient au nombre de trois (l'aînée étant mariée), Thérèse1, Frédérique2 et Louise, future reine de Prusse. Elle participa aussi à l'éducation de leur frère Georges (futur grand-duc de Mecklembourg-Strelitz) et de leur demi-frère Charles (futur général prussien, écrivain et président du Conseil d'État de Prusse). La grand-mère des jeunes princes, la princesse de Hesse-Darmstadt (surnommée la princesse George), née Leiningen-Falckenburg-Lauenburg, conserva auprès d'elle au château (Alten Palais), mademoiselle de Gélieu, jusqu'en 1793.

Leur éducation, comme à toute aristocrate allemande, se faisait en français, mais aussi avec l'apprentissage de la littérature allemande, de la musique (harpe, clavecin), du dessin et bien sûr de la religion. Ses méthodes étaient considérées comme modernes et plus libérales qu'ailleurs, donnant la primauté à la confiance et à un certain esprit pratique. Les jeunes princesses firent avant la révolution française un voyage dans les Provinces Unies et à Strasbourg, séjour au cours duquel mademoiselle de Gélieu leur fit visiter la cathédrale3. Elles assistèrent au couronnement de l'empereur Léopold II à Francfort-sur-le-Main qui fut l'avant-dernier à monter sur le trône du Saint Empire romain germanique en 1790. À cette occasion, Louise fut remarquée par la société européenne pour sa beauté et fut reçue aussi par la mère de Goethe.

Chassées par les troupes révolutionnaires françaises en 1792, les jeunes princesses se réfugièrent avec leur grand-mère et mademoiselle de Gélieu jusqu'en mars 1793 à Hildburghausen, chez la princesse leur sœur aînée Charlotte, rejointes par leurs frères. Elle retourna ensuite vivre à Neuchâtel, puis l'année de sa mort en 1820 chez son frère, le pasteur Jonas de Gélieu à Colombier. Elle demeura toujours en correspondance avec ses anciennes élèves






Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement