Lina


Signification:

Ce prénom multiculturel présente plusieurs origines:
Il est le diminutif d’Angelina qui, de par ses origines grecques, signifie « messager », mais sa signification diffère en arabe (« souple, tendre »), ou en sanscrit (« concentrée »).
Lina tire également son origine du latin via le mot linum, littéralement « textile ». De plus, Li Na est un prénom chinois qui, selon les caractères utilisés, peut signifier « beauté précieuse », ou « fleur de jasmin ».

Fréquence:

Côte de popularité : en hausse. En 2010, 3025 nouveau-nés sont prénommés Lina. Il figurait au 17ème rang des prénoms féminins.

Fête:

Le 27 janvier.

Caractérologie:

Humanité, rêve, tolérance, décision, rectitude.

Lina est pleine de surprise ; elle est du genre bouillant. Avec elle, on ne sait jamais si elle va exploser ou bien se mettre à rire. Elle est très émotive et a une sensibilité à fleur de peau. Il faut sans cesse que Lina soit en mouvement, qu'elle bouge, qu'elle rie, qu'elle se fasse remarquer. Lina a une grande confiance en elle et est extravertie ; elle participe activement à la vie du monde. Elle a cependant un côté insouciant et a du mal à se stabiliser, à trouver son équilibre. Lina exagère souvent ses réactions tant pour se faire remarquer que pour se donner une contenance et impressionner son public, elle reste malgré tout peu influençable. Très exigeante dans ce domaine, Lina a une moralité pour elle et pour les autres et peut vite être blessée ou irritée par les défaillances dans leur comportement de son entourage. D'autant que l'entourage de Lina, son foyer, sont le véritable centre de gravité de sa vie. Intuition et sensibilité ne font qu'un chez Lina et se confonde totalement. Elle a une clairvoyance, un flair, un charme dont elle a tendance d'abuser.

Lina est tellement émotive qu'elle a des réactions souvent imprévisibles, mêlant joie et abattement. Cette forte émotivité rend Lina susceptible et nerveuse. Lina est étonnamment rapide dans ses réactions, elle est prête à tout si elle se sent en danger, si sa famille ou son travail le sont. Lina peut se jeter corps et âme dans une cause qu'elle estime juste. Peu sensible aux échecs, pas d'opposition systématique, et si opposition il y a c'est toujours sportivement, Lina sait avoir une vision objective de la vie.

Une volonté très forte au point que Lina est parfois capricieuse, voir tyrannique. Pour contrebalancer ce travers, il faut que Lina évolue dans un milieu stable et juste. Lina est très attirée par son intérieur, et est attachée à son foyer, à sa famille, bien plus qu'à sa vie professionnelle. C'est pourquoi en ce domaine, Lina manifeste des hésitations et a une tendance à vouloir souvent changer d'orientations professionnelles. Plutôt satisfaisante, Lina a néanmoins besoin d'un régime équilibré, même si elle une forte résistance. Lina est très sociable, elle aime recevoir, c'est une hôte parfaite. S'adaptant facilement, Lina se sent à l'aise partout et avec tout le monde. Un dynamisme en « dent de scie » qui varie quand tout va bien et quand tout va mal. Lina possède un sens de l'amitié solide, possessif, quasi religieux tant l'amitié est symbolique pour elle.

Très curieuse, vive, imaginative, pleine de fantaisie et de répartie, Lina possède une intelligence synthétique lui permettant d'avoir une vision complète et rapide de chaque situation. Lina se rappelle de tout ce qui la touche, l'émeut, la révolte car elle est dotée d'une belle mémoire affective.

Sous des aspects distants, froids même parfois, Lina est en réalité très affectueuse, et même « fleur bleue » ; mais elle se cache derrière ce côté sauvage, de crainte de passer pour « puérile » ou par pudeur. Pourtant Lina est immodérément possessive.

Fidèle et bien plus sentimentale que Lina ne veut le laisser croire, sa sexualité n'est pas pour autant très simple. En effet, des tabous familiaux et sociaux viennent compliquer sa sensualité.

Autre:


Principalement attribué dans les pays anglophones au XIXe siècle, ce prénom réapparaît en Europe dans les années 1980. L’engouement que les Suédois lui manifestent se propage à la Finlande et au Danemark avant d’atteindre l’Hexagone. Le retour de Line y étant compromis (son apogée, en 1957, est encore trop récent), la voie de Lina est toute tracée.

Et aussi:


LINA est le sigle du Laboratoire d'informatique de Nantes Atlantique, qui est rattaché à l'Université de Nantes, l'École des mines de Nantes, le CNRS et Inria.

 
 Le Laboratoire d’Informatique de Nantes Atlantique (LINA), créé en 2004, résulte du rapprochement de l’Institut de Recherche en Informatique de Nantes (IRIN) et du département informatique de l’École des mines de Nantes (EMN). Reconnu par le CNRS comme formation de recherche en évolution (FRE) en 2004, reconduit en 2006, le LINA est devenu UMR en 2008. Ce rapprochement a été initié dans le cadre du CPER 2000-2006 qui a fait émerger un laboratoire informatique nantais unique construit autour de deux axes de recherche, les « Architectures Logicielles Distribuées » et les « Systèmes d’Aide à la Décision ».




 

- (468) Lina est un astéroïde de la ceinture principale découvert par Max Wolf le 18 janvier 1901.
 



- Saint-Lina ou Sainte-Lina, est un hameau situé dans le Comté de Saint-Paul No 19, dans la province canadienne d'Alberta.
 

La paroisse se dénomme paroisse de Sainte-Hélène et Sainte-Lina. Les premiers colons francophones sont venus du Québec et de l'Ontario. Le hameau est officiellement fondé en 1914 sur les bords de la rivière Castor. Yvon Mahé est spécialiste du milieu éducatif francophone. Il occupa pratiquement tous les postes de l'organisation scolaire : suppléant, enseignant, chef de secteur, directeur adjoint, directeur, dans différentes institutions et municipalités de l'Alberta.












 

- Lina Medina (née le 27 septembre 1933 dans le hameau d’Antacancha du village de Ticrapo, près de Pauranga, au Pérou, dans l'actuel district de Capillas, Région de Huancavelica), est devenue, le 14 mai 1939, la plus jeune mère dans l'histoire de la médecine, à l'âge de 5 ans, 7 mois et 17 jours. Ce record mondial est suivi de près par un cas similaire en Ukraine (6 ans et 5 jours) en août 1934.

Ayant remarqué chez sa jeune enfant le gonflement anormal de son abdomen, Tiburcio Medina fit appel à des guérisseurs de son village pour en avoir l'explication. Ceux-ci, rejetant les superstitions locales (comme celle qui veut qu'un serpent, Apu, grandisse peu à peu à l'intérieur d'une personne, finissant par la tuer), recommandèrent aux parents de conduire l'enfant à l'hôpital de la ville de Pisco. Alors que ces derniers croyaient qu'il s'agissait d'une tumeur, les médecins diagnostiquèrent une grossesse de 7 mois. Le docteur Gerardo Lozada, directeur de l'hôpital de Pisco, prit la fillette sous sa protection, et confirma son âge en retraçant son certificat de naissance. Le journal tabloïd de Lima La Crónica dévoila la nouvelle le 13 avril et mena une campagne pour que Lina soit emmenée à Lima, la capitale du Pérou. Elle y arriva effectivement le 11 mai, et le 14 mai 1939, un mois et demi après le diagnostic de sa grossesse, mit au monde un garçon par césarienne, en raison de la taille trop petite de son pelvis. L'opération fut conduite par le docteur Lozada et le docteur Busalleu, assistés du docteur Colretta pour l'anesthésie.
 



- Lina Esbrard, Danse serpentine est un film français réalisé par Alice Guy en 1902. C'est l'enregistrement d’une danse serpentine par une émule de Loïe Fuller.
 



- Lina Inverse est un personnage principal de la série d'heroic fantasy “Slayers” créée par Hajime Kanzaka. Initialement une série de romans illustrés, elle a été adaptée en manga dessiné par Rui Araizumi, Shoko Yoshinaka et Tomii Ohtsuka, et en anime comportant 3 saisons de 26 épisodes, deux de 13 épisodes, 2 séries de 3 OAVs et 5 films. L'histoire tourne autour des aventures de Lina Inverse, sorcière surpuissante et spécialiste de magie noire, qui parcourt le monde pour acquérir des trésors et de l'expérience. Autour d'elle se construit un groupe d'amis qui fera face à des périls mettant en danger le monde entier.

Puissante magicienne qui voyage à travers le monde pour acquérir de l'expérience, elle a un très mauvais caractère. Orgueilleuse, profiteuse, ayant un appétit monstrueux et une cupidité sans limite, elle est entourée d'une réputation de destructrice de toute forme de vie, dont même les dragons se détournent avec peur, néanmoins elle est très rusée. Elle est connue pour être capable d'utiliser le Dragon Slave, un sort très puissant de magie noire mais aussi le Giga Slave, le sort le plus puissant de la magie noire, tellement puissant qu'elle peut en perdre le contrôle, ce qui potentiellement détruirait le monde. Elle a 15 ans au début de la première saison du dessin animé et 14 lors des OAV avec Naga son âge évolue à chaque saison. Son corps n'est pas très développé pour son âge et Lina est particulièrement susceptible à ce sujet.





 



- Petite Lina est un album jeunesse de Magali Bonniol, paru en novembre 2004.

Sujet : Lina était la plus petite fille du monde. Si petite qu'elle dormait dans une boîte à chaussures. Bien malgré elle, Lina était funambule dans un cirque minuscule. Un jour, un petit garçon capricieux prénommé Maël se la fit offrir par ses parents. Maël saura-t-il prendre soin de Lina et la protéger des dangers qui la guettent ?


 
 
 
                  

                  Dramaturge / Poétesse / Auteur



- Lina Prosa, née en 1951 à Calatafimi-Segesta en Sicile, est une dramaturge italienne.

-
Lina Ritter est une poétesse alsacienne, née allemande de langue germanique allemand et (alsacien) du XXe siècle.

Elle est née le 18 mai 1888 à Neudorf, aujourd'hui Village-Neuf en Alsace faisant alors partie de l'Allemagne. Elle est issue d'une famille de maraîchers. Elle y suivit les cours à l'école primaire, puis fut pensionnaire à Saint-Louis et à la Hohere Mädchenschule de Mulhouse où elle suivit des cours de philosophie et de latin avant d'entrer à l'Université de Bâle où en tant qu'auditrice libre, elle suivit des cours de littérature, d'histoire, de philosophie et d'histoire de l'art.

Lina Ritter épousa un avocat, Paul Potyka, puis s'établit à Ettlingen après la guerre en tant qu’« expulsée », puis à Freiburg où elle continua d'écrire en allemand, son œuvre majeure : Martin Schongauer (1940). En alsacien, elle écrivit : D'r Wetter vu Strossburg exprimant le malaise des alsaciens expulsées d'Alsace par l'administration française. Elle mourut le 22 février 1981 à l'âge de 92 ans et repose aujourd'hui au cimetière de son village natal.


-
Lina Spies, née en 1939, est une poétesse, traductrice et universitaire sud-africaine.

Carellina Pieternella Spies, dite Lina Spies, est née le 6 mars 1939 à Harrismith, dans l'État libre d'Orange, en Afrique du Sud. Elle est titulaire d'une maîtrise ès-lettres de l'université de Stellenbosch (1963) et de deux doctorats, l'un de l'université libre d'Amsterdam (1970), l'autre de l'université de Pretoria (1982). Elle a enseigné les littératures afrikaans et néerlandaise aux universités de Port Elizabeth, Pretoria et Stellenbosch. Lina Spies est l'auteur de 8 recueils de poèmes en afrikaans, de traductions du néerlandais et d'ouvrages de critique littéraire. Son premier recueil de poèmes, Digby Vergenoeg, publié en 1971, à l'âge de 31 ans, lui a valu deux des plus prestigieux prix littéraires d'Afrique du Sud.


- Lina Roth (née le 8 février 1877 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), décédée le 2 septembre 1962 à Moulins) est un auteur français pour la jeunesse. Institutrice et musicienne, elle a également contribué au développement de l'usage du pipeau dans les établissements scolaires : René Barjavel la surnomma « la mère du pipeau ». Elle a publié de nombreux recueils d'histoires pour enfants et de contes, ainsi que des pièces de théâtre (saynètes) pour les enfants, et un roman autobiographique : Mademoiselle Amélie : histoire d'une institutrice (Ed. du Cep beaujolais, 1956).


                    Peintre 

- Lina Bill, pseudonyme de Louis Bonnot, est un peintre français né le 6 janvier 1855 à Gruissan et mort le 26 août 1936 à Avignon.

Fils d'un armateur aisé, et peu ou pas attiré par la mer, Louis Bonnot décide de consacrer sa vie à la peinture. Choisissant de représenter l'eau, la mer, la Provence et la Méditerranée, il prend le pseudonyme de Lina Bill et devient aquarelliste, bien que pratiquant également la peinture à l'huile. Marié et ayant un enfant, il quitte sa famille, son village natal et s'installe à Toulon comme peintre et photographe durant les années 1880. En 1886, il quitte Toulon et se fixe à Avignon.

Lina Bill se présente comme élève de Vincent Courdouan et de Paul Saïn, avec qui il a travaillé en 1887. 1888 sera l'année de sa première participation au Salon des artistes français ou il présente Le Rhône à Avignon. Il habite alors à Avignon, et plus précisément dans le quartier de Monclar. En 1891, il obtient la mention honorable au Salon des artistes français avec le Village de Gruissan. En 1894, il quitte Avignon pour aller à Marseille où s'installe au numéro 364 de la rue Paradis. 1895 verra son retour définitif à Avignon. Il repose au cimetière Saint-Véran (carré 26) de cette même commune.


                     Dessinatrice  

- Lina Buffolente (née le 27 octobre 19241 à Vicence, en Vénétie et morte le 6 mars 2007) était une dessinatrice italienne de bandes dessinées.


                     Militante  

- Lina Morgenstern (née Bauer le 25 novembre 1830 à Breslau - morte le 16 décembre 1909 à Berlin) était une femme de lettres et une militante pacifiste et féministe juive-allemande.

D'origine juive, Lina Morgenstern s'engage rapidement pour l'éducation des enfants puis dans la cause féministe et développe des initiatives sociales comme la soupe populaire. En 1896, elle organise le Internationaler Kongress für Frauenwerke und Frauenbestrebungen à l'hôtel de ville de Berlin. Elle entre au comité directeur de la Deutsche Friedensgesellschaft en 1897.


                  Journaliste  

- Lina Ben Mhenni née le 22 mai 1983, est une cyberdissidente, blogueuse et journaliste tunisienne. Elle est par ailleurs assistante d'anglais à l'université de Tunis.

Lina Ben Mhenni est issue d'une famille tunisienne moyenne : son père, Sadok Ben Mhenni, travaille au ministère du Transport. Entre 1974 et 1980, il est emprisonné, en tant que militant de gauche opposé à la politique du président Habib Bourguiba, et torturé. Sa mère est enseignante d'arabe dans l'enseignement secondaire. Son frère figure parmi les fondateurs de la section tunisienne d'Amnesty International.

Elle étudie aux États-Unis en 2008-2009, dans le cadre du programme Fulbright, et enseigne l'arabe à l'université Tufts près de Boston. Alors que son blog atteint une renommée mondiale pendant la révolution tunisienne de 2010-2011, elle est souvent vue comme « la voix de la révolte tunisienne » bien qu'elle indique parler uniquement en son nom. En mai 2011, elle est appelée à rejoindre les participants du Oslo Freedom Forum. Elle annonce également participer à l'Instance nationale indépendante pour la réforme de l'information et de la communication mais y renonce le 27 mai, déçue par le manque de volonté de changement. En septembre, elle participe à un symposium de l'Ars Electronica sur le rôle sociétal des réseaux sociaux.

À la suite de sa greffe de rein en 2007, elle prend part la même année ainsi qu'en 2009 aux Jeux mondiaux des transplantés, respectivement en Thaïlande et en Australie ; elle y remporte une médaille d'argent en marche athlétique.


                   Physiologiste  

- Lina Stern, née le 26 août 1878 à Liepaja et morte le 7 mars 1968 à Moscou est une scientifique d'origine russe spécialisée dans les domaines de la médecine, et plus particulièrement en physiologie et en biochimie. Elle a été la première femme à recevoir le titre de professeure à l'Université de Genève en 1918.



Originaire de Lettonie, Lina Stern se rend à Genève en 1898 pour y étudier les sciences et la médecine. Après un doctorat obtenu en 1903, elle y poursuit ses recherches dans les domaines de la physiologie et de la biochimie et devient, en 1918, la première femme à accéder au titre de professeur à l'université de Genève, où elle exercera ses fonctions de professeure extraordinaire dans le domaine des neurosciences.

En 1929, elle accepte la proposition d'occuper une chaire à l'Institut médical de Moscou et devient la première femme élue membre à part entière de l'Académie des Sciences. Elle crée un institut de physiologie qu'elle dirigera jusqu'en 1948, en exerçant toujours ses fonctions dans un esprit d'indépendance face au contexte politique et social de son époque, une attitude qui lui vaudra finalement les pires ennuis.

Honorée et glorifiée pour ses travaux dans un premier temps, elle se voit ensuite accusée de « Cosmopolitisme scientifique », une attitude considérée comme un manque de patriotisme sous Staline à l'époque. Elle est arrêtée en 1949 et condamnée à cinq ans d'exil. Elle recouvre finalement la liberté en 1953 et reprend ses travaux avant d'être réhabilitée en 1958. Elle meurt à Moscou en 1968.










Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement